BB 25500 : 30 ANNEES A POISSY                                         

Elles ont quitté brutalement le paysage pisciacais fin décembre 2006, abandonnant du même coup toute activité au service du Fret en France.

Affectées à Achères de janvier 1978 à décembre 2004,  leurs cousines ligériennes, des Aubrais et Tours St Pierre, les ont aussi accompagnées au passage à Poissy dans leur ronde incessante sur la grande ceinture de Paris.

Ces locomotives bicourant, que leur stabilité moyenne faisait surnommer "danseuses", circulaient souvent en "unités multiples". Ces ensembles puissants s'affranchissaient des plus lourdes rames sans faiblesse.

Quelques images souvenir de votre serviteur,  parmi beaucoup d'autres



La 25509 quitte Poissy en 1988 - Elle remorque en véhicule une BB 8500 de retour de révision à Hellemmes,
     locomotive monocourant 1500 V inapte à lever un pantographe à Poissy !


La 25526 passe devant PSA


La 25538 passe devant le parc Meissonier



La 25542 sur la GC nord se dirige vers Achères et passe devant le quartier des Indes  à Sartrouville.



Achères Poste 3




La 25568 en tête d'une unité multiple passe devant PSA Poissy




La 25588 "grande cabine" passe Poissy en tête d'un train Sotteville - La Folie, qui comporte notamment des poutrelles pour Rueil.




La 25594 "grande cabine" en livrée d'origine, quitte Poissy en 1988




Mai 2011 - La 25587 aborde Poissy en provenance des Mureaux.




Février 2001 - En livrée multiservices, la 25525 se dirige vers La Folie dans une ambiance "fumeuse"



Janvier 1998 - Ce train tracté par une unité multiple passe devant le parc Meissonnier à Poissy, tandis qu'en bord de seine, de l'autre côté des voies, se trouve le restaurant péniche "Le Boucanier"



En 1988, la 25510 des Aubrais quitte la voie 1 bis de Poissy, tandis que la construction du quartier de la gare se poursuit.



La 25595 grande cabine en livrée Multiservices est vue au poste 3 d'Achères en tête d'un train d'essences aux Armées.



Départ d'un train d'Achères, après un échange traction


La 25611 passe un dimanche après-midi devant le parc Meissonier, en tête d'un train lourd de potasse.



La 25615 est vue dans deux livrées différentes, qui ont fait suite à celle d'origine. Elle sera la seule "grande cabine" à porter la livrée Fret


  Back