Brève visite chez nos amis de Pirmasens, ville jumelée à Poissy depuis plus de 40 ans,  le 10 août 2009.

Sur la place de l'Hôtel de Ville
Automoteur TALENT 643 en gare de Pirmasens
Nous laissons aux piliers de l'amitié franco-allemande, tels l'association AFAP de Poissy, le soin de développer et de présenter sur leurs sites les échanges linguistiques sportifs et culturels.  Pour notre part, nous resterons dans notre domaine...

La gare de Pirmasens-Hbf (Hauptbahnhof - "gare principale" ) est disposée en impasse, ouverte vers le nord, et reçoit des autorails des types 642 et 643 "Talent" en provenance de:

- Saarbrücken Schwartzbachtalbahn
- Landau Queichtalbahn
-  et Kaiserslautern  Biebermühlbahn

(liens Wiki en allemand)

Ces trois lignes ne sont pas électrifiées, et la gare est placée sous signalisation mécanique.
Ces lignes se rejoignent en gare de Pirmasens-Nord  et forment un tronc commun entre cette gare et  Pirmasens-Hbf - La configuration de Pirmasens Nord permet des liaisons directes de Kaiserslautern et Saarbrücken vers Landau sans demi-tour dans la Hbf . Cette possibilité, jadis utilisée par des trains à long parcours qui traversaient le Pfalz, n'est plus utilisée aujourd'hui;
Tous les trains régionaux transitent par la Hbf.  

Entrée en gare de Pirmasens 11 Août 2009
Sur la gauche en regardant les signaux se tenait la Güterbahnhof (gare fret). Entre Pirmasens-Hbf et Primasens-Nord (gare de bifurcation vers Kaiserslautern, Zweibrücken et Landau) existent 2 voies uniques dans la vallée, et dont les ouvrages d'arts sont visibles depuis la route parallèle, avec des sections en tunnel. La VU la plus proche de la route est utilisée pour les voyageurs. La seconde, je crois, n'est plus utilisée, le fret doit avoir disparu . Il est question de réhabiliter la seconde VU pour le trafic voyageurs, afin de soulager la première. En gare de Pirmasens-Hbf, le BV a été rasé début des années 1990. Quand on regarde vers les butoirs et la ville, les voies continuaient jusque début 1990 sur la gauche, une gare de messagerie et de trafic postal existait alors. Elle a depuis été remplacée par un garage automobile. Et si on remonte en arrière, c'était l'emplacement jusqu'en 1944-45 de l'ancien bâtiment-voyageurs. Au début du 20ème siècle, la ville formait juste derrière la gare une butte (
Pirmasens, à l'instar de Rome, est construite sur 7 collines également), il existait un projet de prolonger la ligne, via un tunnel sous la ville, vers Bitsch/Mosel, Bitche désormais). Le projet ne s'est pas concrétisé.



Back