LES LOCOMOTIVES ELECTRIQUES BICOURANT         






Passage à Poissy de la 26014 le 1er juin 2012 en tête d'un train Paris Cherbourg

Seconde Sybic à porter la livrée Carmillon, la 26011 assure le 3315 Paris-Cherbourg du 16 octobre 2013 au passage à Guerville


Octobre 2013, les Sybic en livrée carmillon apparaissent entre Paris et la Normandie









25 mai 2008


Le train 3302 Cherbourg-Paris passe Poissy à 160 km/h le 14 octobre 2009



Passage rare de la BB 26070 à Poissy en mars 2007.

Initialement décorée aux couleurs du service TER Alsace, à ses couleurs délavées s'ajoute ce jour là un état de crasse avancé.





14 AOUT 2010 - la 26003 en attente d'une livrée nouvelle assure le train 3304 Cherbourg-Paris








30 minutes après avoir passé Poissy, la BB 26096, l'une des rares Sybic en livrée Fret est en tête d'un train de wagons céréaliers pour la Beauce, dans la rampe de Beynes et approche de Plaisir - 4 juin  2013.  Ce train effectue un long parcours de contournement de Paris, depuis le Bourget, Grande Ceinture Nord, Sartrouville, Poissy Epône, Plaisir, Trappes...qui rappelle que Poissy se trouve  sur le parcours de substitution de la Grande Ceinture Ouest
POISSY 23 AVRIL 2010




Vu à Villennes vers 21h30, ce train Naviland Cargo en provenance du Havre se dirige vers Bordeaux par la Grande-Ceinture Nord; les trains de transport combiné ne sont pas visibles de jour à Poissy  - 28 mai 2013

Villennes 11 juin 2014 21h 20

Villennes 11 juin 2014 21h20  - Train Naviland Cargo

Villennes 19 juin 2014 - En seconde position la BB 22382

Villennes 19 juin 2014 21h40  - Train Naviland Cargo

 FRET DE PRINTEMPS  Mai et juin permettent des photographies dans des décors verdoyants ou tard le soir.
                                  


Pourquoi des engins bicourant à Poissy ?  La ligne de Paris au Havre et Cherbourg est électrifiée sous la tension 25 Kv, en courant alternatif 50 Hz. Des locomotives monocourant pourraient donc suffire (voir cette page) .  

Parfois, le recours à des engins bicourant a résulté de la nécessité de disposer d'engins aptes à 160 km/h pour la remorque de trains rapides. Faute de BB 16000 disponibles, on eut brièvement recours en 1975/1976 aux BB 25200 du dépôt de Montrouge habituées au parcours  Paris-Le Mans (1500v) LeMans-Rennes (25Kv), pour remorquer les "trains oiseaux" Paris-Le Havre sous 25 Kv














BB 25206 LES MUREAUX - ETE 1975 - PHOTO CHRISTIAN SPOOR
BB 25200 ACHERES MAI 1976 PHOTO JP HAMEAU
Pourtant, des raisons impératives conduisent à la présence d'engins bicourants:

1/ L'abandon du trafic fret sur l'itinéraire Achères Versailles par St Germain, qui n'était pas électrifié ni doté de raccordements triangulaires à chaque extrêmité,impose la circulation des convois fret par Epône Maule Plaisir St Cyr .Poissy se trouve donc désormais sur un itinéraire de substitution à la Grande Ceinture. 
Ce parcours comporte à Plaisir, en pleine ligne, une section de séparation électrique avec le secteur 1500 V continu, dont est doté,pour simplifier, le sud de la France sauf lignes nouvelles TGV . Cette section est franchie sans ralentissement, pantographes baissés, par des engins qui sont donc aptes à circuler sous les deux courants. Les séries utilisées sont les BB 22200/26000/27000/27300 numéros précédés depuis le 1er janvier 1999 du préfixe 4 indiquant une affectation principale au fret, 1 pour affectation principale grande ligne, 5 ou 8 pour affectation action régionale  ou Ile de France voyageurs. Les BB 25100/25200/25500 ont quitté les lieux


2/ Les automotrices RER A au départ de Poissy , abordent à Nanterre Préfecture, la tension 1500 V continu, qui équipe le réseau RATP
à la traversée de Paris. Le changement s'effectue en marche par commutation automatique en pleine traction par abaissement
successif de chaque pantographe.

Ces automotrices, dont une porte le blason de Poissy (série commune RATP SNCF 8300/8400) sont bicourant.

3/ L'usage intensif des locomotives BB 26000 bicourant aptes à la fois au trafic fret lourd  et à 200 KM/H en service voyageurs sur Paris Cherbourg, permet depuis 1996 de voir ces engins fréquenter assidûmment Poissy, tant à 160 KM/H que sur l'embranchement Peugeot.
Ces remarquables engins appartiennent à des dépôts lointains (Villeneuve, Dijon Perrigny, parfois Lens)








Confans Pont-Eiffel 13 septembre 2008 La locomotive bicourant BB 27131 attachée au dépôt de Lens passe Achères en direction de la GC Nord - Janvier 2007 05 jANVIER 2009 - Achères Ambassadeurs

  

La locomotive universelle bicourant BB 26000 à moteurs synchrones , dite SYBIC.Un concept qui fait aujourd'hui place à la spécialisation des engins à chaque type de trafic, en vue de différencier les normes d'entretien et d'en réduire le coût. Car l'aptitude à 200 KM/H, impose des visites techniques très fréquentes, même si l'engin ne roule jamais à cette vitesse dans certaines régions de France.

VOIR DES VIDEOS




Une BB 25500 devant le Centre Industriel Peugeot (atelier de peinture) Achéroise, la BB 25564 poursuivait sa ronde incessante sur la Grande Ceinture. Vue ici en 1986, sous courant continu 1500 V à Bonneuil. Courbe de Villennes-1987-BB 25597
 

Les BB 25500 ont marqué durant trente années le service Fret à Poissy. Elles ont quitté la scène fin 2005.  Une forte dotation était affectée au dépôt d'Achères, aidée par celles de Tours St Pierre. Elles poursuivait une ronde infernale diurne et surtout nocturne autour de Paris, sur la Grande ceinture et les lignes affluentes. Selon les services, les couleurs du dépôt d'Achères étaient portées par les BB 25500  sur la frontière belge, à Cherbourg, à Dijon, à Brest et Nantes, à Clermont Ferrand, en Lorraine. Ces engins circulaient seuls, ou en 'Unités Multiples", expression propre à la SNCF, qui indique que plusieurs engins couplés (2 au plus pour cette série) ont un conducteur unique.





Affectée à l'INFRA, qui a adopté une livrée jaune, la BB 22212 marque l'arrêt à Poissy en sortie de voie 1bis le 14 mars 2014

Villennes 21 h 30 11 juin 2014


Départ de l'usine Peugeot - Janvier 2007 - Dans cette configuration, le pantographe se trouve bien proche des véhicules transportés, mais il n'y a pas de choix sur cette locomotive bicourant, où chaque panto est dédié à une tension. Au début des années 2000, les BB 22200 de Rennes, Dijon Perrigny et Marseille, étaeint très présentes au service Fret en transit à Poissy. Les BB 25100 (Rennes et Thionville) et 25200 (Rennes) furent visibles jusqu'en 2006.

Ces séries ont contribué à la desserte de l'usine PSA de Poissy de concert avec des engins monocourant. Depuis fin 2011, après un intermède réalisé par Fret Sncf au moyen de BB 27000 et 60000, ce sont les diesels Colas Rail  de couleur orange qui ont pris le relais sur le faisceau de l'usine.



                              Back